FIFA
#Voir

Michael Johnson nous parle de développement des joueurs

FIFA, 2 nov. 2022

FIFA
left
right

Interviewé pour le Centre de ressources techniques de la FIFA, Michael Johnson, adjoint dans les équipes nationales de jeunes en Angleterre et entraîneur FIFA, revient sur son parcours, l’importance d’une culture footballistique saine et de nombreux autres éléments importants pour un entraîneur moderne.

Partie 1 – Son parcours d’entraîneur
Partie 2 – La vitesse dans le football moderne
Partie 3 – Environnement et valeurs
Partie 4 – Conseils aux joueurs et aux entraîneurs

Partie 1 – Son parcours d’entraîneur

00:07
Les modèles de Michael
Son principal modèle est Chris Ramsey, responsable des entraîneurs aux Queen Park Rangers. Chris Ramsey a formé énormément de joueurs et d’entraîneurs durant sa carrière. C’est cette expérience et sa capacité à motiver les autres que Michael admire.

00:44
Sa carrière d’entraîneur et son rôle à la Fédération Anglaise de Football
Michael a fait ses premiers pas au poste d’entraîneur alors qu’il jouait encore à Notts County, encouragé par le directeur sportif de l’époque, Sven-Göran Eriksson. Après avoir entraîné des jeunes à travers le Royaume-Uni et un passage au Guyana comme sélectionneur de l’équipe nationale, Michael a rejoint la fédération anglaise en 2019, tout d'abord dans le rôle d'entraîneur adjoint des U-21 auprès de Aidy Boothroyd.

01:56
Du joueur à l'entraîneur 
Pour faciliter cette transition, Michael a toujours continué à se former en parallèle de sa carrière de footballeur. Fort de deux masters, d’un diplôme et d’un certificat de gestion, il ne rechigne jamais à sortir de sa zone de confort pour acquérir de nouvelles connaissances et compétences qu’il pourra mobiliser dans son métier. Néanmoins, Michael insiste sur l’importance de l’expérience acquise sur le terrain car elle influence énormément sa manière d’encadrer ses équipes.

03:18
L’ouverture au monde 
Travailler dans plusieurs pays a été pour Michael particulièrement enrichissant. Chaque pays présente des problématiques différentes et exige d’adapter ses méthodes. De plus, Michael a développé des compétences uniques que les différentes cultures auxquelles il s’est intégré lui ont transmises.

Partie 2 – La vitesse dans le football moderne

00:04
Le caractère de plus en plus décisif de la vitesse dans le jeu
La rapidité est au cœur des évolutions du football et les entraîneurs insisteront de ce fait sur le jeu à une ou deux touche de balle. Ainsi, la prise d’information, le contrôle et le placement deviennent toujours plus essentiels.

01:16
Vitesse et développement des joueurs
Idéalement, la formation des joueurs leur fera acquérir une aisance technique leur permettant de jouer librement et avec plaisir lorsqu'ils effectueront la transition du football de jeunes vers le niveau senior. Avec l’importance que prend la vitesse, la formation mettra l’accent sur des compétences comme le jeu à une touche, le dosage de la passe et la vision d’ensemble. 

02:21
S’adapter à cette évolution
Pour l’apprentissage du jeu à une touche de balle, il faut un encadrement technique en mesure d'apporter un large soutien. L’entraînement change également de contenu : un style de jeu nouveau nécessite des exercices différents. En substance, le jeu à une touche est plus exigeant techniquement qu’un jeu sans limite de touches, ce qui signifie que les joueurs feront plus d’erreurs dans les exercices visant à leur inculquer ce style. Dans un sport désormais axé sur la vitesse, il est devenu nécessaire de créer un environnement où il est permis aux joueurs de faire des erreurs.

Partie 3 – Environnement et valeurs

00:05
Conseils aux jeunes entraîneurs
En établissant un environnement d’apprentissage, l’entraîneur doit comprendre que les joueurs apprennent selon différentes manières, explique Michael. C’est seulement en s’adaptant au cas par cas que l’on peut exploiter le mieux possible le potentiel de l’équipe dans son ensemble. Un jeune entraîneur ne pourra s’améliorer qu’en passant du temps sur le terrain.  

00:51
Les points clés du développement des joueurs
Un environnement et une culture de haut niveau doivent laisser une place à l’erreur. Sans cela, les joueurs n’ont pas la possibilité d’apprendre de leurs erreurs, ce qui freine leur développement. 

01:37
Les valeurs du joueur
Pour Michael, la réussite d’un joueur passe par ses valeurs, importantes sur le terrain, mais aussi en dehors. Respect, humilité, persévérance et goût de l’effort sont les ingrédients d’un apprentissage optimal. Par exemple, il est primordial qu’un jeune joueur fasse preuve d’humilité et reconnaisse qu’il a besoin d’un entraîneur. 

02:47
Environnement d’apprentissage 
L’établissement d’un environnement d’apprentissage qui remplit ses objectifs de manière positive présuppose l’existence de liens entre les individus qui y évoluent. L’intelligence émotionnelle est une qualité requise chez un entraîneur pour créer ces liens, car elle lui permet de comprendre le parcours personnel de ses joueurs. L’environnement doit mettre l’accent sur l’effort sans inspirer une crainte de l’erreur.

Partie 4 – Conseils aux joueurs et aux entraîneurs

00:05
Ce qu’un joueur et un entraîneur doivent retenir
Les joueurs doivent avoir la passion du football. Un joueur éprouvant un véritable plaisir à jouer s’investira plus qu’un joueur dépourvu de motivation. 

Un entraîneur doit rester authentique. Il doit rester lui-même sans se laisser influencer par l’environnement et les personnes autour. Il faut également qu’il puisse être proche de ses joueurs sur le plan humain. C’est en les comprenant qu’il pourra en tirer le meilleur sur le terrain.

Pour comprendre ses joueurs, il faut s’intéresser à leur parcours personnel.

Michael Johnson au sujet des environnements d'apprentissage complet

Notez votre expérience

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

The site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.